L’objet du mois – Les vertus du jardinage

Cette serpe à lame large et courbe a conservé une importante portion de son manche en bois engagée dans la douille. Elle est munie d’un appendice en forme de hache appelé « talon ». Cette particularité distingue un outil utilisé pour tailler des petites branches ou émonder dans le cadre d’activités arboricoles ou viticoles.

Dès l’époque romaine, la serpe à talon a été privilégiée pour tailler la vigne. Sa coupe, assez nette, permet au cep de cicatriser facilement.

De nombreux outils agraires ont été découverts dans les vestiges de la ville gallo-romaine d’Alésia. En majorité ils se rapportent au jardinage plutôt qu’à l’agriculture. Ils révèlent une partie de l’économie domestique de cette agglomération qui était avant tout connue pour ses ateliers de métallurgistes.

Cette serpe à talon évoque ces activités horticoles qui devaient avoir pour cadre certaines des cours ou jardins inclus entre les maisons ou bien des parcelles plus étendues situées à la périphérie des quartiers lotis.

Serpe à talon – Fer et bois. Ier-IIIe siècle après J.-C. – Musée Alésia, fonds de la Société des Sciences de Semur-en-Auxois (inv. n° 2007.1.142).

L : 24,7 cm ; l : 15,6 cm

Réservez vos billets en 3 clics !

Billetterie