13 et 14 juillet

Avec une nouvelle troupe de reconstituteurs grecs 

Le temps d’un week-end, plus de 200 reconstituteurs et artisans, tous bénévoles et passionnés, s’installent à Alésia pour vous faire revivre la guerre des Gaules ! Ne soyez pas impressionnés, venez à leur rencontre, visitez leur camp, découvrez leurs panoplies militaires et assistez aux combats. À pied ou à cheval, les troupes s’affrontent dans les règles de l’art et des traditions, et toujours avec humour. Pour cette édition, des invités exceptionnels se glisseront au milieu des Gaulois, des Romains et des Germains.

Avec la participation des troupes de reconstitution Pax Augusta, Ave Bagacum, Arios, Limitis, Drungo, Teuta Arverni, Les Mandubii, Les Ambiani, Les Trimatrici et Les Somatophylaques.

Horaires des animations et programme complet à venir

Top chrono :
Tout au long du week-end, au musée et sur le site des vestiges de la ville gallo-romaine, assistez à de courtes visites pour tout savoir sur le site d’Alésia et découvrir les jeux olympiques de l’Antiquité.

Alésia rencontres :
« Les jeux olympiques, un enjeu de la politique impériale dans le cadre de l’empire romain ? »  par Sabine Lefebvre, professeur d’histoire romaine, Université de Bourgogne

En partenariat avec l’UMR 6298 ArTeHis, Université de Bourgogne

Samedi 13 juillet à 11 h (durée : 1 h)

Pax Augusta

La Gaule aux débuts de notre ère se couvre de villes, avec leurs forums, leurs amphithéâtres, leurs thermes, copiés sur le modèle romain. Lugdunum en devient la capitale. Une culture mixte s’épanouit, originale et brillante. Les hommes vivent en paix, protégés des barbares par les légions qui veillent aux frontières. PAX AUGUSTA, c’est aussi le nom d’une association, dont la vocation est de faire revivre la civilisation gallo-romaine au siècle d’Auguste, à travers des reconstitutions historiques saisissantes de réalité.

Ave Bagacum

Créée en 1994, l’association Ave Bagacum avait alors pour but d’animer la ville de Bavay (59) et de mettre en valeur son patrimoine. Les habitants de la ville souhaitaient ne pas voir tomber dans l’oubli les ruines d’un des plus grands forums de l’empire romain, celui d’une ville au carrefour de voies romaines majeures et capitale des Nerviens : BAGACUM. Presque 25 ans plus tard, l’association a bien évolué et est désormais, avec d’autres, l’un des groupes majeurs de la reconstitution antique française. Invité à de nombreux évènements européens, AVE BAGACUM apporte savoir et savoir-faire avec sérieux et humilité tout en défendant une certaine vision vivante de notre passion.

SOMATOPHYLAQUES

(du grec ancien σωματοφύλακες ) signifie “Gardes du Corps”.

C’est ainsi que l’on désignait les hoplites rentrés victorieux du champ de bataille et ayant protégé le corps civique de leur cité. Par la suite, le terme devint fameux car il désignait plus spécifiquement les gardes rapprochés des rois macédoniens et en premier lieu celle d’Alexandre le Grand. Aujourd’hui, c’est également le nom retenu pour désigner notre association. En effet en centrant nos premières activités sur l’expérimentation du geste en histoire et des techniques hoplitiques en particulier, l’association est en quelque sorte devenue la gardienne de la mémoire des anciens Somatophylaques, et la promeut via une démarche dynamique et interactive : l’Histoire Vivante.

Les Mandubii

Une dizaine de passionnés d’histoire et d’archéologie se sont rassemblés pour créer l’association Les Mandubii, dédiée au peuple gaulois d’Alésia. Ce pagus alisiensis d’où a été tiré le nom – et qui donnera, par la suite, le mot “Auxois”, protubérance entre le territoire des Lingons et celui des Eduens, ce Pays des trois vallées que constitue ce que l’on nomme aujourd’hui le Haut Auxois. Faire revivre cette petite population gauloise qui habitait Alésia (connue dans l’Antiquité comme métropole religieuse), la faire davantage connaître : tel est l’objectif de ces passionnés.

Le 13 et 14 juillet

1 h de Dijon
2 h 30 de Lyon
2 h 45 de Paris

Gare TGV de Montbard
Gare TER Les Laumes-Alésia

Billetterie