Les galettes au sésame

Pour une dizaine de galettes

250g de sucre en poudre
300g de farine
3 oeufs
2 cuillères à café de graines de sésame (ou à l’anis)

Dans une terrine, placer les oeufs entiers et le sucre, battez-les 20 min puis ajouter le sésame et la farine. Mélanger le tout. A l’aide d’une poche, déposez des petits tas de la préparation sur la plaque du four recouverte de papier beurré. Laisser sécher les galettes au moins 12 heures avant de les faire cuire 10 min à four moyen. Surveiller la cuisson des galettes, qui ne doivent pas se colorer. Les galettes se conservent très bien dans une boîte en fer.

Les pains de Caton

Pour 20 pains

500g de farine
50g de fromage de brebis semi-frais émietté (du type Corsica)
100g de Saindoux fondu ou de beurre
25cl de moût (se trouve au début des vendanges). A défaut, diluer 10g de levure de boulanger avec 25 cl de jus de raisin (à faire la veille)
Une pincée de sel
Une feuille de laurier par pain
2 cuillères à café d’anis
2 cuillères à café de cumin

Mélanger la farine, le fromage de brebis et de saindoux. Faire un puits et y verser le moût et le sel. Pétrir le tout et laisser reposer 2 heures.

Pour la cuisson, disposer les feuilles de laurier côte à côte sur une plaque allant au four et y déposer des petites boulettes de pâte. Laisser gonfler, les pains doivent doubler de volume. Enfourner pendant 20 min dans un four à 150°C (thermostat 6).

Le vin merveilleux

Le vin merveilleux

1 litre de vin rouge
500 g de miel
20 g de poivre
une pincée de mastic*
une pincée de feuille de nard*
une pincée de safran
3 dattes

Faites chauffer doucement 10 cl de vin avec le miel jusqu’à ébullition, puis sortir la casserole du feu pour que le mélange retombe. Renouveler l’opération encore deux fois puis laisser reposer 24 heures. Écumer le lendemain, ajouter alors les épices, les noyaux de dattes torréfiés (grillés à sec dans une poêle), et les dattes elles-mêmes. Arroser avec le reste du vin, verser le tout dans un récipient en terre cuite ou en bois, fermer et laisser vieillir au moins un mois avant de déguster ce vin liquoreux agréable en apéritif.

* Le mastic et les feuilles de nard peuvent se trouver chez les herboristes et les pépiniéristes mais il faut les utiliser avec modération, leur goût étant assez amer.
Apicius De Re Coquinaria (IVe siècle après J. C.)